Fil de l'actualité

22 Décembre 2010 à 15h30min
The End

22 Décembre 2010 à 15h26min
12 008 kms en Royal Enfield

22 Décembre 2010 à 14h52min
Hasta luego

22 Décembre 2010 à 14h50min
TV Argentine

21 Décembre 2010 à 13h48min
Maison du Che

22 Décembre 2010 à 13h18min
Mission accomplie

22 Décembre 2010 à 12h59min
RUTA 40 siempre...

20 Décembre 2010 à 11h9min
6 semaines sur les traces du che...

19 Décembre 2010 à 11h8min
ça sent la fin de voyage !

18 Décembre 2010 à 11h6min
Ce samedi dans une petite église d' Argentine

17 Décembre 2010 à 16h55min
Ruta 40

16 Décembre 2010 à 11h15min
Et un Carter percé!

16 Décembre 2010 à 11h5min
Encore un mirage ?

15 Décembre 2010 à 15h27min
Route 40 , le mythe

15 Décembre 2010 à 11h27min
Bolivia ,points remarquables

14 Décembre 2010 à 8h23min
Frontière Bolivie / Argentine

14 Décembre 2010 à 8h22min
Salinas Grande : attention aux mirages !

13 Décembre 2010 à 17h54min
Volandoamerica.com

13 Décembre 2010 à 16h52min
El 10 de Diecembre ;Ernesto,tu Companeros son aqui

13 Décembre 2010 à 19h45min
10 décembre

11 Décembre 2010 à 13h40min
El 9 de Diecembre .Ernesto va attendre (un pocito...)

11 Décembre 2010 à 13h40min
Et la c est nous qui tombons dans une embuscade ...

11 Décembre 2010 à 13h38min
FETE de Pucara

11 Décembre 2010 à 13h37min
Route du che , nous y sommes

11 Décembre 2010 à 13h35min
El 8 de Deciembre

9 Décembre 2010 à 10h0min
Tous les prétextes sont bons pour profiter du paysage...

9 Décembre 2010 à 9h59min
Arrivée a Cochabamba

9 Décembre 2010 à 9h58min
Petit message personnel

9 Décembre 2010 à 9h57min
El 7 de Diecembre

8 Décembre 2010 à 9h19min
Traversée du lac Titicaca sous la pluie

7 Décembre 2010 à 18h47min
Une filiala

7 Décembre 2010 à 18h45min
El 5 de Diecembre

6 Décembre 2010 à 18h6min
4500 m

6 Décembre 2010 à 9h35min
Dimanche 5

6 Décembre 2010 à 9h34min
Va-t-on devoir terminer a 2 sur une moto comme le Che et Alberto ?

6 Décembre 2010 à 9h33min
Arena...?un pocito ...

6 Décembre 2010 à 9h32min
Thierry le maestro...

5 Décembre 2010 à 21h39min
El 3 de Diecembre

3 Décembre 2010 à 12h41min
Arica

3 Décembre 2010 à 12h40min
Eduardo - Arica

3 Décembre 2010 à 12h39min
Motos sans chaînes...

2 Décembre 2010 à 10h19min
Dernières nouvelles du front

1 Décembre 2010 à 9h30min
Pas sur que le che ait apprécié !

30 Novembre 2010 à 10h48min
La plus grande mine du monde

30 Novembre 2010 à 10h46min
Pacifique j + 15

30 Novembre 2010 à 10h45min
J + 15

30 Novembre 2010 à 10h44min
Leonel Ulises Alvarez Salas

30 Novembre 2010 à 10h43min
j + 14

29 Novembre 2010 à 9h8min
J+14!!

26 Novembre 2010 à 18h27min
Depuis Valparaiso

25 Novembre 2010 à 20h59min
Ravito a Piluahe

25 Novembre 2010 à 20h58min
Nouveaux supporters de la route du Che

25 Novembre 2010 à 20h56min
Déjeuner a l'Ecole mapuche

24 Novembre 2010 à 14h28min
EL maestro con los alumnos

24 Novembre 2010 à 13h27min
Un petit indien mapuche du XXI eme siècle

24 Novembre 2010 à 13h10min
J+11 : Hasta luego Argentina !

24 Novembre 2010 à 12h54min
Les royal enfield bien au chaud

23 Novembre 2010 à 15h46min
Atelier Soudure

23 Novembre 2010 à 15h44min
La Poderosa

23 Novembre 2010 à 15h23min
Petite pause mate avec maceo

19 Novembre 2010 à 10h49min
Laboulaye

23 Novembre 2010 à 10h34min
Qui a la poisse ?

21 Novembre 2010 à 22h41min
Patagonie

18 Novembre 2010 à 14h42min
Première panne

18 Novembre 2010 à 14h40min
En route

18 Novembre 2010 à 8h40min
Bonjour à tous

Le blog

Ruta 40/ 17 décembre 2010 à 16h12min

Du nord ,de la Bolivie,jusqu’au Sud,Terre de Feu,elle oblique plein ouest un peu avant Ushuaïa,terminant sa course dans la région des glaciers.
Elle longe la Cordillère,versant Argentine,des cols en veux-tu,en-voilà,certains frôlent les 5000.
5000,c’est également sa longueur en kms,dont 1800 de piste …des pistes ,des paysages,des sensations,des rencontres hors normes …pour un pays hors normes ,l’Argentine …
C’est la Ruta 40…

Certaines routes ont leur histoire,chaque passage efface le précédent ,et pourtant …pas tout à fait,car la grande histoire de la Route …n’est finalement que la somme des petites histoires de chacun…

Ruta 40
Nous la suivons,en y ajoutant quelques méandres ,sur un gros millier de kms,à partir du nord.

Ruta 40
Plateau 4000.
Le Salar,immense étendue salée,qui se déroule sous nos pneus avec d’infinis craquements aux sons métalliques ,où l’horizon unit le ciel avec le sel,supprimant toute distance,et là ,par endroit,des pyramides blanches avec des hommes qui ne sont pas des mirages …

Ruta 40
Col Abra de Acay,4950
Il nous reste quelques dizaines de mètres,100 pour être sûr,pour accéder à la catégorie supérieure …
On se regarde,depuis deux jours ,le corps est à la ramasse…on n’ira pas…
On aime le Mont-Blanc.
Le dominer,d’accord,l’écraser ,non…

Ruta 40
Cette descente,lacets serrés,sur une piste à flanc de paroi,pendant 10 kms.
Puis ,un rio s’est constitué,addition de filets multiples.
Nous suivons son cours ,en pente maintenant raisonnable,sur plusieurs heures.
D’un tas de pierre,une main surgit pour un signe ,la vie animale ,végétale ,humaine,réapparait au fur et à mesure de notre descente,et du grossissement de notre cours d’eau.
L’austerité des sommets laisse la place à la richesse de la vie.
Les couleurs s’intensifient,la lumière est crue,à peine estompée par la poussière que nous soulevons .
Avons probablement vu un fond de vallée aux pierres bleues,des ruisseaux qui mêlent leurs eaux ocres et translucides …

Ruta 40
Locos…on en croise quelques uns…qui nous ferait passer pour raisonnables …
A pied,à vélo ,en ULM,faciles à identifier,toujours un p’tit moment ensemble,choisis ta langue,on comprend ton regard…et ceux qu’on a peut-être pas dû voir…
Chacun son trip.
Mais des comme Adrienne,pas beaucoup …
5 pieds 10 pouces de haut (aqui la bière est en CC…)…15000 kms depuis la Colombie où elle a débarqué avec son Suzuki 650 immatriculé Vancouver,équipé Bout du Monde ,il y a trois mois …des emmerdes plein les mois passés,des projets pour les trois mois à venir…des yeux de chats…une volonté,une volonté…elle a même réussi à imposer l’english comme langue officielle de nos échanges ..
Nous unissons nos parcours pour quelques jours .
Faut quand même dire qu’elle a un défaut …on aurait tant aimé qu’elle soit québécoise…

Ruta 40
En altitude
Son tres animalos de aqui ,que vosostros risquez pas de rencontrer dans vos campagnes…

VIGOGNE,robe fauve,taille d’un lama.
Surpris une horde sur un plateau ,25/30 bêtes ,paissant le long d’un Rio,parallèle à la piste …
Démarrage immédiat ,course aérienne sur l’eau,travelling version Buddah Bar,la magie s’estompe lorsque les animaux croisent ma piste ,et s’évaporent …
VISCACHA ,gros lapin.
Se cache…mais aimerait quand même bien en savoir plus…
NANDU
Autruche courte sur pattes .
Court vite ,en parallèle à la piste,et ne s’arrête …que quand elle oublie de courir…

Et un Carter percé!/ 16 décembre 2010 à 11h12min

Et un Carter percé!
Allez Thierry , a 4500 mts sur la 40 , facile.

Encore un mirage ?/ 16 décembre 2010 à 11h12min

Encore un mirage ?
Non , nous vous présentons Adrienne , jeune avocate canadienne de Vancouver, partie pour 6 mois faire le tour d’ Amérique du sud . Elle nous accompagne sur la Ruta 40 , et continue sur la Patagonie.
Petit bémol , elle ne roule pas en Royal Enfield mais en Suzuki 650.
Mais on la garde avec nous , elle est cool , comme les 2 autour d’ elle d’ailleurs.

Route 40 , le mythe/ 15 décembre 2010 à 15h12min

Bolivia ,points remarquables/ 15 décembre 2010 à 11h12min

-Sur certains cols,ceux goudronnés en général ,un chien sur le coté tous les 50 mètres.
Allongés,assis ,ça dépend ,mais en tout cas ,à intervalles réguliers .
Certains l’air absent (coca…?),les autres vigilant,1 sur 50 va quand même nous sauter dessus…
Payés par qui,pour quelle mission ,no lo se …
-Péages
Une guérite ,une barrière ,2 employés.
A peu près partout,chaque 100kms ,sauf sur les pistes secondaires.
Nosotros,con las motocycletas,passons sans ouvrir le porte-monnaie.
L’occasion,par contre,d’échanger 2-3 mots,un sourire,un grand salut .
Des péages comme ça…on en redemande …
-Chiens,chats,toutes les races,plutôt sympas en général .
Il y a quelques jours,dans un hostal,como dices ?,una pusada,3 chiens : Lucifer,Napoleon y Nicolas .
Vous voyez un point commun,vous?
-Pas de carte routière de Bolivie…ou si peu …
Forcément,tu demandes ton chemin.
Au pompiste ,au camionneur,au passant,bref à tous ceux qui te paraissent un peu légitime pour répondre à ta question.
Pour aller à Vallegrande,como es la ruta ?
Todo asfaltado,amigo!
Alors là ,les problèmes commencent…
Y quanto tiempo ?
Nécessita dos hores!
Là ,les problèmes continuent…
La réalité,c’est que tu demandes à 10 personnes,chacun te donne une réponse totalement différente sur la nature du terrain ,et le temps nécéssaire.
Par ex,Toposi-Villazon,sur notre carte ,route rouge,donc nationale,limite autoroute.
Todo asfaltado…
Au bout de quelques kms,une tôle ondulée à mourir sur 100 kms,puis du béton sur 2 voies,puis sur une voie,puis une piste grasse,puis du sable,puis du gravier ,puis du goudron ,puis etc…
10 heures,si t’es pas manchot…
En fait ,on l’a emprunté…mais on n’est pas sûr que la route existe …
Étonnant,n’est-ce pas ?
-Chapeaux melons
Les femmes au delà de la cinquantaine portent toutes ce fameux melon typiquement bolivien,qui les grandissent ,mais ne les met pas encore à ma hauteur .
Les jeunes ,non.
Est-ce la fin du chapeau d’ici 2 générations ?
Veulent-elle porter la culotte???

A noter quand même que tous les points suivants ,à savoir ,la beauté et l’incroyable variété du paysage,la gentillesse des gens,si on prend un peu de temps,la facilité de communication ,une fois passée peut-être le premier contact ,la faiblesse du coût de la vie pour un touriste,sont rigoureusement exacts .

Mais tout ça ,au bout de quelques jours,apparaît vite comme une évidence.
Et je ne vous en parlerai donc pas …

Frontière Bolivie / Argentine/ 14 décembre 2010 à 08h12min

On a bien aimé.
Frontière , Sortie de Bolivie , entrée en Argentine
5 heures de queue .

Salinas Grande : attention aux mirages !/ 14 décembre 2010 à 08h12min

Salinas Grande , désert de sel a 3500 mts sur leS hauts plateaux
Thierry & Aimery sur leurs Royal Enfield.
Attention aux mirages !

10 décembre/ 13 décembre 2010 à 19h12min

Nous voilà a la Higuera , ville ou a été abattu Che Guevara par les Rangers bolivianos
Fin de parcours
Pas pour nous , on repart .

Volandoamerica.com/ 13 décembre 2010 à 17h12min

Omar Contreras , le merveilleux fou volant dans sa drôle de machine il a couvert toute l Amérique , du nord au Sud .
Rencontre de ce fêlé a la sortie de Potosi . Il s est posé sur la route ….

El 10 de Diecembre ;Ernesto,tu Companeros son aqui/ 13 décembre 2010 à 16h12min

15 derniers petits kms de piste…
Et ,au fond de la vallée,2200m tout de même ,vol de perroquets verts à notre approche,un pueblo,La Higuera.
Végétation mi-jungle,mi-savane,une école-dispensaire ,quelques maisons alignées le long de la piste ,et,au cœur du hameau ,il nous accueille,lui,…,enfin…,son buste ,qui nous domine de …toute son importance historique…
Ernesto ,vien de Argentina ,con mis companerõs y las motocyletas,las mismas que tu Poderosa…
Ernesto,reconnais-tu le bruit du gros monocylindre?
Podrãn morir las personas,pero jãma su ideas …d’accord,mais…fais-nous quand même un p’tit clin d’oeil…
Si?Bueno….
Alors évidemment ,après tout ça,tout le reste n’est pas très important…
-La piste sublimissime que nous parcourons vers le Sud,140 kms ,pot-pourri de toutes les couleurs ,tous les paysages,toutes les conditions de roulage (sable,gravier,pierres,grosses ,petites ;ça vous stimule un motard,pas le droit à l’erreur,sanction immédiate …)
-La descente vertigineuse,30 kms ininterrompus,sur le Rio Grande,gros fleuve aux eaux marrons,qui étire ses méandres à l’infini,et dont on sent qu’il est capable,à ses heures,d’une puissance redoutable.Tellement encaissé,tellement bas,qu’on se prend ,à son approche ,20 degrés d’écart sous le casque .
-La lente remontée en face,marche à marche ,ici quand tu descends…tu remonte.100kms sans voir une voiture,quelques hameaux ,dont on ne connait pas les noms, qui ne connaitront jamais nos visages,mais qui vivent ,aqui …et pas ailleurs…
-Cet hôtelier ,un peu improbable,qu’on a vraiment l’impression de déranger ,et ,qui finalement ,nous apprécie tellement ,qu’il nous fait rentrer,la nuit avancée ,las motocycletas ,dans son salon,sous le portait d’Ernesto.Qui nous fait partager le lendemain matin le p’tit dej familial (tu ,con nosostros).
-Ce village,que nous traversons,à pied,de nuit,pour trouver une table (pollo asado,comme partout en Bolivie),et quelques bières .Ses paysans appuyés aux murs ,amorphes,nous observant du coin de l’oeil,ce film qui n’en est pas ;nous ,la démarche chaloupée ,sans colt à la ceinture ,…et Morricone qui n’est pas là …
Non ,décidément ,tout ça n’a pas d’importance…

Développement CSW